Contribution au SCoT : lutte contre l’étalement urbain / gestion de l’espace

Contact : Irène JUILLIARD / irenejuin@gmail.com
- -

VI.  Lutte contre l’étalement urbain / gestion de l’espace

Prendre des mesures réglementaires pour endiguer l’étalement urbain et surveiller régulièrement l’atteinte de cet objectif grâce à des indicateurs ;

Favoriser le maintien ou le retour des populations dans les petites communes rurales et freiner rapidement l’exode vers le coeur urbain ou les zones péri-urbaines. Pour atteindre cet objectif « capital ». Il est capital de maintenir les services de proximité (postes, mairies, centres médicaux) et de préserver l’activité économique (commerces, emplois, écoles…) dans ces petites communes. Cette mesure permettra d’équilibrer le territoire et de réduire les flux « domicile-travail » ;

Prendre des mesures réglementaires suffisantes pour protéger les forêts et les milieux humides contre le phénomène de mitage, notamment contre la construction de nouvelles zones pavillonnaires, de grandes zones commerciales ou de pépinières d’entreprises (ex. du « mitage » de la forêt du Rouvray ou de la forêt verte) ;

Promouvoir la densification de l’habitat/ encourager les espaces partagés et les solutions de vie partagée pour créer du lien ;

Optimiser l’utilisation des espaces urbains : (ex : fonctionnalité des toitures : récupération des eaux de pluie, apiculture, végétalisation, panneaux solaires) ;

Réhabiliter les friches industrielles, nombreuses sur le territoire de la CREA, pour en faire destinés à l’habitat ou à l’activité économique (après vérification d’absence de pollution des sites) ;

Préserver et encourager les petites zones « vertes » partagées (jardins partagés / espaces collectifs) ;

Replanter des vergers et des arbres autour des zones urbaines et y pratiquer la permaculture ;

Préserver et/ou réhabiliter des corridors écologiques permettant la migration ou le libre déplacement des espèces sur le territoire ;