Les Pandas arrivent en ville et c’est une très bonne chose

E

ffet de Serre toi-même ! déplore fréquemment que les problématiques sanitaires et environnementales n’aient pas la place qu’elles méritent dans les politiques publiques. La ville de Rouen se distingue tout particulièrement par une conception surprenante  de la nature en ville, une politique de stationnement absurde, un manque d’ambition évident pour le climat, l’air et l’énergie et une gouvernance des projets pour le moins perfectible.

Rompre avec des politiques publiques anachroniques et destructrices du cadre de vie

Cependant depuis l’élaboration du schéma de cohérence territorial, l’adoption du Plan d’aménagement et de développement durable et la dynamique initiée autour du plan local d’urbanisme intercommunal, la Métropole Rouen Normandie donne à voir que d’autres politiques publiques sont possibles. Des politiques publiques qui placent en leur cœur l’écologie et le souci du cadre de vie.

La démocratie écologique avance dans la Métropole Rouen Normandie

La Métropole Rouen Normandie est l’établissement publique (EPCI) le plus avancé de Normandie dans la mise en œuvre de politiques publiques environnementales. Tout n’est pas parfait. Des points noirs demeurent comme par exemple le projet de Contournement Est. Trop Souvent encore des arbitrages viennent réduire des ambitions initiales. Mais force est de reconnaître que les choses avancent en particulier le dialogue environnemental et le souci d’associer les habitant(e)s au grands projets structurants (T4, Cœur de Métropole, PLUI, etc.).

Franchir un pas de plus pour une métropole durable face aux défis environnementaux du XXIe siècle

Aujourd’hui la Métropole Rouen Normandie fait un pas de plus pour donner à voir, d’ici la fin de la mandature, qu’elle veut mettre au cœur de ses politiques publiques les problématiques écologiques et climatiques. Une convention de partenariat est signée avec le WWF pour élaborer un Plan climat air énergie territorial ambitieux et surtout mobiliser tous les acteurs du territoire pour la réussite de ce plan.

Effet de Serre toi-même ! salue cet décision qui fait date et donne à voir le souci de la Métropole de travailler avec la société civile écologiste. L’expertise et l’expérience internationale du WWF sont un atout pour notre territoire. Non seulement elles peuvent favoriser une nouvelle approche des politiques publiques mais surtout elles doivent amener à travailler ensemble pour un « mieux vivre commun » des acteurs qui ne se comprennent pas toujours.

Un nouveau regard sur les politiques publiques dans le souci de rassembler

Effet de Serre toi-même ! contribuera aux côtés de la fédération des associations de protection de la Nature et de l’environnement de Normandie à cette dynamique favorable sans jamais renoncer à sa liberté de parole et à sa capacité à susciter le débat.

Très concrètement nous rappelons notre souci pour une politique vélo audacieuse, la réalisation au plus tôt selon le plan validé par les associations du projet T4, la mise en œuvre du projet Cœur de Métropole intégrant les recommandations de la société civile et de l’urbaniste Sonia Lavadinho, une refonte complète de la politique de stationnement rouennaise pour une « Ville respirable », une stratégie de « descente énergétique » de notre territoire conforme aux objectifs de la loi du 17 aout 2015, et surtout notre opposition au projet inutile, cher et nocif de contournement Est.

En tout cas nous disons bienvenue aux Pandas :)